Une scène devenue rarissime que cette guéparde ayant élevé ses 4 petits jusqu'à l'âge adulte. Dans la savane du Masaï-Mara, le taux de mortalité des jeunes atteint souvent 100% si bien que l'espèce a pratiquement disparu. Le plus souvent, les jeunes sont exterminés par des prédateurs conccurents : lions, hyènes ou pythons. Face à ce constat, une association de préservation soutenue par les Masaï, le KWS (Kenya Wildlife Service) et financée en partie par le Zoo de Beauval est en cours de création. Objectif : protéger les bébés guépards 24h/24h durant les 3 premiers mois de leur vie. Et espérer ainsi admirer encore longtemps la silhouette de ce félin magnifique dans la savane africaine. Kenya, Masaï-Mara.

Une scène devenue rarissime que cette guéparde ayant élevé ses 4 petits jusqu'à l'âge adulte. Dans la savane du Masaï-Mara, le taux de mortalité des jeunes atteint souvent 100% si bien que l'espèce a pratiquement disparu. Le plus souvent, les jeunes sont exterminés par des prédateurs conccurents : lions, hyènes ou pythons. Face à ce constat, une association de préservation soutenue par les Masaï, le KWS (Kenya Wildlife Service) et financée en partie par le Zoo de Beauval est en cours de création. Objectif : protéger les bébés guépards 24h/24h durant les 3 premiers mois de leur vie. Et espérer ainsi admirer encore longtemps la silhouette de ce félin magnifique dans la savane africaine. Kenya, Masaï-Mara.